LES JOURNÉES TECHNIQUES SMART DOORS ABORDERONT L’ACTUALITÉ DU SECTEUR DES PORTES ET AUTOMATISMES

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

  Domotique et sécurité, la directive RED, le certificat AENOR, le marquage CE des portes, ou l’étiquetage d’efficacité énergétique, parmi les sujets analysés lors de cette première édition. Organisé par l’IFEMA, SMART DOORS se tiendra aux mêmes dates que SICUR, Salon International de la Sécurité, du 21 au 23 février, au pavillon 2 de la Foire de Madrid.   

Madrid, 24 janvier 2018.-  De façon parallèle à la présentation des nouvelles avancées technologiques, de conception, sécurité, accessibilité, intégration architectonique, etc. offertes par les entreprises de pointe du secteur des portes et automatismes à SMART DOORS 2018, le nouveau salon, organisé par l’IFEMA du 21 au 23 février prochain au pavillon 2 de la Feria de Madrid, sera le forum d’analyse et de débat de certaines questions pertinentes de l’actualité sectorielle.

Un programme complet de Journées techniques qui, pendant trois jours, abordera des sujets liés à la domotique et à la sécurité, à la directive RED, au certificat AENOR pour professionnels de l’installation et de la maintenance, au marquage CE des portes et à l’étiquetage d’efficacité énergétique, de la main d’experts dans chaque domaine, et dans un contexte de grand intérêt professionnel, également favorisé para la tenue, aux mêmes dates, de SICUR, Salon International de la Sécurité Intégrale.

Le programme démarrera mercredi 21 février au matin, par une journée intitulée « Domotique, évolution technologique dans la construction » assurée par le directeur du master en Architecture intelligente de l’UCAM, Eduardo Suller, qui révisera les 25 dernières années d’évolution des systèmes de domotique pour locaux d’habitation et bâtiments, ainsi que les différents protocoles, propriétaires et standards, les organisations et la réglementation, avec également une analyse de la situation d’un marché qui tend à se consolider dans les prochaines années.

Le deuxième sujet du jour sera « La directive RED et son impact sur le marché des équipements via radio », qu’offrira le Chef du Domaine S.G. Inspection et télécommunications du ministère de l’énergie, du tourisme et de l’agenda numérique, Luis Miguel Fidalgo.

L’objectif de cette journée est d’informer les différentes entreprises faisant partie de la chaîne de commercialisation d’équipements radioélectriques dans l’Union européenne, sur leurs obligations et exigences pour lancer ces produits sur le marché espagnol, sur la base des directives et des modifications prévues par la nouvelles directive 2014/53/UE depuis le 13 juin dernier et qui a développé le nouveau cadre réglementaire créé en 2008, pour intégrer ce type de produit à la législation harmonisée.

L’Espagne, en tant qu’État membre de l’Union européenne, a approuvé un décret royal qui transpose la Directive RED et qui garantit son application sur le territoire espagnol.  En ce sens, la journée fera également référence aux activités menées par le ministère de l’énergie, du tourisme et de l’agenda numérique, en tant qu’autorité de surveillance du marché, en informant également sur la démonstration de la conformité à la directive RED, au moyen d’un certificat d’examen CE de type, délivré par un organisme notifié.

Le jeudi 22 février sera consacré au sujet « Le certificat AENOR d’entreprise d’installation et de maintenance », une session offerte par le technicien de certification d’AENOR, Miguel Blanco Rodríguez, afin de présenter le système particulier de certification d’entreprises d’installation et de maintenance de portes AENOR. À l’élaboration de ce certificat ont participé toutes les associations les plus représentatives au niveau national, ainsi que le ministère de l’énergie, du tourisme et de l’agenda numérique.

Le programme de journées du jeudi sera clôturé par un exposé sur la Sécurité dans les produits de la construction, présenté par le chef de département Sécurité industrielle du ministère de l’industrie, José Antonio Delgado.

D’autre part, vendredi 23 février, se tiendra une conférence technique sur « La coexistence du marquage CE des portes », avec l’intervention du représentant d’APPLUS, Albert Ger. Après le démarrage de la période de coexistence du marquage CE des portes, cette session expliquera en détail le processus d’obtention, les exigences techniques, les prestations du produit à déclarer par le fabricant, les considérations de l’inspection/audit et les essais nécessaires. Des informations seront également données sur les agents intervenant et leurs tâches et responsabilités respectives (organisme notifié, laboratoire d’essais, fabricant, distributeur, importateurs, …) ainsi que sur le type de documentation devant être exigée à tout fournisseur pour accepter un marquage CE et les responsabilités en cas de non validité et d’absence.

La deuxième session du vendredi abordera « L’étiquetage d’efficacité énergétique pour portes automatiques », présenté par le représentant de MEQUONIC, Miguel Pérez, qui se focalisera sur l’impact de la consommation d’énergie des portes dans un bâtiment et sur la contribution essentielle d’une porte optimisée du point de vue thermique et bien isolée grâce à un système d’automatisation intelligent, à l’efficacité énergétique du bâtiment dans son ensemble.  Par ailleurs, l’étiquetage d’efficacité énergétique permet de comparer différentes alternatives de portes automatiques en termes énergétiques.

 

Partager.

About Author

C'est Monsieur Khalid Fakher, titulaire du diplôme "ingénieur d'état en BTP" et directeur de publication de la magazine "BTPNews" dont le contenu comme son nom l'indique est la couverture à l’échelle nationale et plus ou moins à l'échelle internationale de tout ce qui est lié au domaine BTP

Votre commentaire