Infrastructure autoroutière.. ADM lance deux importants projets d’un coût de 1,5 Md de DH

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec plus de 5 millions d’habitants et un parc automobile en croissance annuelle de 5%, Casablanca et ses agglomérations constituent le centre névralgique de l’activité économique du Royaume. L’activité de
cette région est telle que l’infrastructure autoroutière y atteint ses limites de capacité, avec un trafic dépassant 35.000 véhicules par jour sur le contournement de Casablanca, et atteignant 58.000 véhicules par jour entre Casablanca et l’Aéroport international Mohammed V.
Afin de fluidifier le trafic et améliorer la sécurité et le confort de ses clientsusagers, la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) lance deux projets d’aménagement de l’infrastructure autoroutière. Ces projets ont été présentés lors d’une journée d’information tenue le jeudi 27 juillet 2017 à Casablanca, en présence des autorités de la région de Casablanca-Settat, de la protection civile, de la gendarmerie royale, de représentants du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, ainsi que de professionnels de la Fédération nationale du bâtiment et travaux publics (FNBTP). «Les 2 projets présentés consistent en l’élargissement à 2 x 3 voies de l’autoroute de contournement de Casablanca d’une longueur de 31 km et du tronçon autoroutier Casablanca – Berrechid, dont la longueur est de 26 km, et qui présente la particularité de desservir l’Aéroport Mohammed V. Ce dernier projet a fait l’objet d’une convention signée devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI», précise ADM.
Les travaux dans le cadre de ces projets seront lancés en 2018 et dureront 3 ans. Ils seront réalisés sous circulation et «ADM mettra en place les dispositifs nécessaires afin d’atténuer la gêne occasionnée pour ses clients usagers, que ce soit en termes de signalisation, d’information ou de phasage des travaux». Le coût estimatif des deux projets est de 1,5 milliard de dirhams.

Partager.

About Author

Votre commentaire