Démolition.. sensibiliser à la sécurité en Corée du Sud

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis que Sungdo Construction a été fondée en 1979, la société familiale est devenue la première entreprise de démolition en Corée du Sud. Elle est connue pour son travail dans des projets de démolition
de grande envergure, tels que le déblaiement d’un grand magasin qui s’est effondré, le démantèlement de l’autoroute Cheonggye et, plus récemment, la démolition d’un hôpital de 10 étages à Changwon. Pour l’assister dans ses missions, l’entreprise a jeté son dévolu sur une pelle Volvo EC480EHR à ultra longue portée, la première de son genre en Corée du Sud.
Elle a pour tâche d’encourager à instaurer des normes de sécurité plus élevées dans l’industrie de la démolition. «Il est courant dans le secteur de la construction coréenne de lever une pelle conventionnelle sur le toit d’un bâtiment et de procéder à sa démolition, ce qui augmente la probabilité d’effondrement», confirme Doh Moon-gil, PDG de Sundgo Construction. «La démolition à longue portée est plus sûre pour les opérateurs et plus adéquates pour des chantiers où les pelles classiques ont un rayon d’action limité».
Sur le chantier de l’hôpital de Changwon, la Volvo EC480EHR a été customisée avec une extension de 3,4 m du bras de 28 m. Elle dispose d’une cabine anti-chutes (FOG) montée sur châssis en acier et des fenêtres renforcées pour protéger l’opérateur contre les débris. Les caméras sur la flèche, l’arrière et les côtés permettent d’avoir une vue d’ensemble de la zone de travail. Elle est également munie d’un système d’élimination des poussières.
Bien armée, Sundgo Construction espère changer les mentalités pour fair en sorte que l’utilisation de machines à longue portée devienne une pratique courante. Doh Moongil pourra compter sur sa position de président du Construction Policy Committee, entité de l’Association des entreprises spécialisées en Corée.

Partager.

About Author

Votre commentaire